Les moments de certitude

Published on by Marthe

Les moments de certitude

Après avoir mis les pétoches à tout le monde avec mon billet sur "les moments de doute", voici son cousin rassurant qui compile des moments d'accueil où je sais pourquoi je fais ce métier.

Les découvrir grandis

Ces élèves qui trouvent leur place. Petits, ils passaient leur temps à me poser des questions, à me demander des autorisations pour tout. Aujourd'hui, en 4° ou 3°, ils cotoient les 6° avec beaucoup d'amusement et de curiosité. Parce qu'avec eux, il me suffit d'un regard, d'un mot, d'un mouvement de tête pour me faire comprendre. Les règles sont intégrées et leur paraissent naturelles.

« Madame, je peux rester ? J'ai pas envie de rentrer chez moi. »

L'élève qui reste une heure de plus entre 17h et 18h toutes les semaines mais qui n'a rien à faire. Qui ne lit pas vraiment. Qui ne s'installe jamais vraiment à une place. Il n'ose pas me proposer de l'aide mais je vois bien qu'il attend que je lui donne quelque chose à faire, peut-être parce que sa sœur a l'habitude. Alors il l'aide, elle. Et puis le voilà qui souffle en faisant ce qui l'occupe. Comme s'il avait le poids du monde sur les épaules. Je lui dis qu'il peut arrêter s'il en a marre. Il me dit que non, que ça va mais il continue à soupirer.

Ou celui qui s'est levé plus tôt et qui arrive à 8h30 avec les yeux gonflés et les cheveux encore en vrac à l'arrière du crâne. Et pendant une heure dans sa journée, il peut profiter du silence et du CDI vide.

La ruche

Tous les niveaux sont mélangés. Ceux qui lisent. Ceux qui font leurs devoirs. Ceux qui dessinent. Ceux qui tapent leur CV ou leur rédaction. Et toutes les deux minutes, une voix s'élève, un élève m'appelle.

- Madame, c'est quoi un PGCD ?

- Madame, comment on va à la ligne ?

- Madame, je voudrais emprunter ça.

- Madame, vous ouvrez à la récré ?

Éclat de rire

« - Madame, ma session marche pas.

- Oui, je ne sais pas pourquoi mais sur cet ordinateur, certains élèves arrivent à se connecter et d'autres non.

- Il est peut-être raciste madame. »

Published on Accueil

Comment on this post